Quelles sont les étapes à suivre pour parfaire un nettoyage ?

Il est clair qu’un grand désordre règne dans un chantier ou dans une zone de travail après quelque temps, et surtout quand un projet vient d’être achevé. Il n’est donc pas évident de tout nettoyer soi-même et une équipe de nettoyage n’est pas forcément présente au sein du département, ni même au sein de l’entreprise en question. Dans ce cas, faire appel à un prestataire spécialisé en ménage professionnel est une alternative pour résoudre ce genre de problème.

Investir dans des équipements à la pointe de la technologie

Il est bien connu que le secret d’un bon travail réside dans la faculté de trouver les bonnes méthodes et de s’approprier le bon matériel. Cela est aussi valable dans le secteur de la propreté. Même si le coût des outils de ménage peut être exorbitant, cela en vaut largement la peine quand on regarde les résultats obtenus. En effet, les matériaux bas de gamme ne feront que rendre la tâche difficile vue la complexité des travaux, et leur usage pourrait même engendrer des accidents.

Adapter le matériel selon les circonstances

Il est aussi utile d’adapter l’équipement en fonction des zones ciblées et de l’ampleur du nettoyage à effectuer. Sinon, non seulement vous obtiendrait un mauvais rapport qualité-prix, mais la perte de temps serait également considérable. Bien sûr, il existe des accessoires classiques que l’on retrouve aussi bien dans le déblayage d’un chantier que dans le nettoyage d’un appartement. Mais il y a aussi des objets qui sont spécifiques au décapage d’une zone en particulier. Actuellement, des sociétés spécialisées dans le domaine ont accès aux derniers équipements dernier cri disponibles sur le marché..

La première étape est donc de se rendre directement sur place et de faire un devis après la prise de rendez-vous du client. Ses besoins peuvent concerner le nettoyage des verreries, le décapage des sols, ou même le jardinage. La plupart du temps, les équipes de nettoyage sont surtout sollicitées pour faire des remises en état. L’important est de bien définir les tâches à l’avance pour voir la faisabilité des travaux qui doit être aussi en adéquation avec le budget. Même si le but est de surpasser la concurrence, nous veillons toujours à ne proposer que des solutions viables.

Quelques accessoires désormais incontournables

Comme nous l’avions mentionné précédemment, il y a un minimum de matériel que l’on doit avoir en main avant de procéder à un grand ménage. En premier lieu, un chariot de ménage est indispensable pour pouvoir rassembler tous les petits outils dont on aura besoin. Comme pour l’entretien de nos maisons, un aspirateur à eau dédié doit aussi être à portée de main, ou un aspirateur à poussière à la rigueur. Afin de récurer des zones difficiles d’accès, l’usage des nettoyeurs à haute pression est fortement conseillé. L’un des outils les plus classiques est la balayeuse automatique, qui, comme son nom l’indique, permet de balayer et de collecter les déchets et les poussières. Pour les carrelages ou les sols en béton, il faudrait une auto-laveuse permettant de laver et de sécher rapidement le sol. Ce type de matériel est le plus adulé des professionnels car il permet entre autres de nettoyer de grandes superficies  en un seul lavage. Et pour récurer les endroits assez étroits, il vaudrait mieux se prémunir de mono brosses de taille différente. Le mieux serait d’opter pour des modèles capables de tourner jusqu’à 400 tours par minute. Ainsi, en plus de pouvoir décrasser les moindres recoins de mur, les petites taches seront en même temps éliminées.

Sinon en termes de spécificité, on peut opter pour des lavettes microfibres auxquelles on attribuera des codes couleurs qui correspondront chacune à une zone à risque. Cela éviterait toutes sources de contamination, surtout celles d’ordre biologique et chimique (bactéries, pesticides, …). On pourra ainsi inter changer les frangettes en tirant sur des languettes. Puis, en fonction de la hauteur des immeubles, les fameux échafaudages ne sont pas à omettre dans l’équipement de travail. Et même si cela paraît évident, il faut toujours prévoir des pièces de rechange pour éviter les mauvaises surprises. En tout cas, c’est ce que l’entreprise de nettoyage dans le département 91essaie d’inculquer à ses équipes depuis toujours.

Le cahier de charges, un outil primordial

L’établissement du tarif constitue souvent un vrai dilemme, aussi bien pour le prestataire que le client. En effet, le coût des services peut varier en fonction de plusieurs  critères. Cela peut être suivant l’état des lieux, suivant la nature des services demandés, ou bien tout simplement suivant le matériel que la besogne requiert. C‘est pourquoi le recours à un cahier de charges paraît évident dès que le premier devis est établi. Il permet au client de définir ses besoins, mais l’entreprise de nettoyage pourra aussi y rajouter quelques détails au fur et à mesure que les travaux avancent.

Dans ce cahier doivent donc figurer des éléments importants tels que la nature des travaux. On parle là de définir d’il s’agit d’une remise en état, d’un nettoyage général ou tout simplement de missions ponctuelles car il y a des entreprises qui signent pour effectuer des entretiens quotidiens. Dans ce cas, le tarif ne sera pas le même que pour le réaménagement d’un chantier. La fréquence constitue donc aussi un facteur important, et il faudra bien le définir avec le client au tout début afin d’éviter toute confusion. Il conviendra donc d’adapter le matériel en fonction des conditions et de la demande des clients. Quelquefois, le choix des produits et des matériaux que l’on va utiliser dépendra aussi du budget que le client souhaite allouer. Ce qui justifie encore l’utilité du cahier de charges qui est devenu incontournable dans n’importe quel secteur industriel.